Coronavirus

Enquête Covidistress : premières données descriptives

Premiers résultats de notre enquête sur les effets psychologiques de la #COVID19. 150 000 personnes ont répondu dans 50 pays différents (wow merci !), et ici je vais me focaliser sur l’UE (75 000 personnes, dont 12 000 en France).

Notez que l’échantillon dont je vais parler est pas représentatif. On a partagé l’enquête à fond sur les réseaux sociaux et les médias sans plus de contrôles. On pourra plus tard créer un échantillon représentatif, pour l’instant c’est 75% de femmes, age médian 38 ans.

D’abord, le stress. Grâce à vos réponses un indicateur de stress classiquement utilisé en psychologie a pu être calculé. Une valeur au-dessus de 2,4 est considérée « stress modéré » et au-dessus de 3,7 « stress fort ». L’UE est donc modérément stressée.

Dans les sources d’angoisse les plus importantes se trouvent bien sûr des éléments liés à la Covid mais en tout premier lieu, l’inquiétude pour l’économie nationale.

La confiance dans le gouvernement varie beaucoup d’un pays à l’autre. La France fait partie des pays où la confiance est la moins bonne (question posée : « sur une échelle de 1 à 10, à quel point faites-vous confiance à votre gouvernement ?).

Même tableau quand on regarde la confiance des Français dans l’action du gouvernement contre la Covid spécifiquement.

La France est aussi le pays qui juge le plus que les mesures n’ont pas été assez fortes. 5 = mesures appropriées, 0 = pas assez fortes, 10 = exagérées

Comme je le rappelais dans ma dernière vidéo, la confiance est un paramètre hyper important pour le bon respect des consignes. Moins de confiance (dans le gouvernement ou les autres) tend généralement à amener moins de respect des consignes.

Dans notre cas, on observe bien une corrélation entre confiance dans l’action du gouvernement et respect des consignes. Mais la France ne rentre pas bien dans ce modèle : faible confiance, mais fort respect des consignes (le « respect » est auto-reporté) !

Ok c’est tout pour aujourd’hui. Le rapport en anglais complet peut être téléchargé ici https://osf.io/z39us/ , ainsi que toutes les données puisqu’il s’agit d’un projet d’open science. Faites-ce que vous voulez avec !

J’essaierai la prochaine fois de faire un topo plus précis sur la France, en analysant la sensation de solitude, les moyens de se remonter le moral, etc… Plusieurs articles seront écrits sur la base de ces données et sortiront dans les mois qui viennent.

L’enquête va continuer jusque fin mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *